La ressemblance de nos destins

La ressemblance de nos destins doit contribuer encore à faire naître notre amitié.

Les Fourberies de Scapin (1671).

Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *