Il n’y a qu’un précepte

(Last Updated On: 20 septembre 2017)

Il n’y a qu’un précepte : s’aimer. Aimer les autres est un a posteriori.

Extrait de Le passé composé. Michèle Mailhot 

 

No votes yet.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *