L’histoire de Lord Byron

Lord Byron, de son nom complet George Gordon Byron est un poète britannique considéré comme l’un des plus grands représentants du romantisme anglais aux côtés d’autres auteurs tels que Robert Southey, Keats et Coleridge. On le connaît aussi pour sa fougue dans de nombreuses luttes contre l’oppression sous toutes ses formes.

Ses années de jeunesse

Son père est un ancien capitaine des Coldstream Guards appelé John Byron. Il déserte l’armée pour épouser sa première épouse avec qui il aura une fille. Après la mort de sa femme, il épouse Catherine Gordon, une riche héritière. Celle-ci donne naissance à Lord Gordon le 22 janvier 1788 à Douvres. Il  naît avec le pied droit difforme. Afin de corriger cette malformation, une chaussure orthopédique lui est attribuée durant de longues années en laissant un petit boitement. Lord Byron perd son père lorsqu’il est âgé de trois ans.

Lord Byron

Lord Byron

Sa scolarité commence au collège d’Aberdeen en 1794. Il n’est pas bon élève, mais commence à prendre goût à la lecture, notamment aux ouvrages sur l’Orient. A 13 ans, il intègre la Public School de Harrow après avoir hérité du titre de cinquième baron Byron of Rochdale par le biais de son oncle Lord William. En octobre 1805, alors âgé de 17 ans, Byron est admis au Trinity College de Cambridge. Il y rencontre ses premiers grands amis tels que John Cam Hobhouse. Il y décroche ses diplômes.

La biographie complète de Lord Byron

Quelques liens : 

Ses premiers écrits

Lord Byron écrit ses premiers vers à l’âge de 12 ans pour sa cousine Margaret Parker pour qui il éprouve ses premiers sentiments amoureux. A partir de ses 17 ans, ses aventures amoureuses se multiplient aussi bien que ses relations avec des prostituées. Véritable sportif dans l’âme, il écoule le reste de son temps dans des matches de boxe, dans la pratique de la natation et autres sports. Ses premiers poèmes sont publiés en 1807. L’une de ses œuvres les plus connues, Heures d’oisiveté paraît en juin de la même année à compte d’auteur. On lui connaît un talent pour les satires, notamment à partir de son œuvre intitulée Bardes anglais et critiques écossais.

Lord Byron

Histoire de Lord Byron

Ses voyages en Orient

En 1809, il entreprend plusieurs voyages en Orient. De la Grèce, il file à Lisbonne, Malte, Delphes, Thèbes et Athènes et revient en Angleterre en 1811. De ses voyages naîtront ses plus grandes œuvres telles que le Childe Harold’s qui est publié en mars 1812, The Bride of Abydos entre 1812 et 1814 ou encore The Corsair.

Vie personnelle

Lord Byron épouse Anna Isabella surnommée Annabella 2 janvier 1815. Le mariage donnera une fille du nom de Augusta ada. Sa femme demandera la séparation quelques années plus tard en accusant son mari d’actes de démence. Byron quitte définitivement l’Angleterre en avril 1816.

Il connaîtra un  grand succès lors des dernières années de sa vie. Il trouve la mort le 19 avril 1824 en Grèce à l’âge de tout juste 36 ans.

Pour en savoir plus sur la Grèce:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *