Gustave Flaubert, un auteur romantique

Gustave Flaubert, un auteur romantique

Né le 12 décembre 1821 à Rouen, Gustave Flaubert est un écrivain français de la seconde moitié du 19ème siècle. Il est décédé le 8 mai 1880 à Croisset, lieu-dit de la commune de Canteleu.

Enfance et jeunesse

Gustave est issu d’une famille appartenant à la petite bourgeoisie catholique. Il est le deuxième enfant d’Achille Cléophas Flaubert et d’Anne Justine Caroline Fleuriot. Il vécut une enfance malheureuse avec sa famille qui l’a délaissé pour son frère aîné, Achille. La seule part de bonheur qu’il avait lui venait de sa soeur cadette, Caroline.

Dès son internat au collège royal, Gustave avait des exaltations romantiques et était attiré par l’écriture. En 1832, il est inscrit au lycée de Rouen, où il rencontra Ernest Chevalier avec qui il fonde, en 1834, Art et Progrès. En 1839, il fut renvoyé pour non respect de la discipline, puis passe le baccalauréat, seul en 1840. Après sa réussite, ses parents lui offrent un voyage dans les Pyrénées et en Corse. Il a d’ailleurs écrit un ouvrage de jeunesse là-dessus.

Gustave Flaubert

Gustave Flaubert

Formation et mouvement romantique

En 1841, il suit des études de droit à Paris sous l’influence de ses parents qui souhaitaient qu’il devienne avocat. Il y mène une vie de bohème et rencontre de nombreux artistes, dont l’auteur dramatique Victor Hugo. En janvier 1844, il abandonne le droit puis s’installe à Croisset.

Deux ans plus tard, son père meurt puis sa jeune soeur. Celle-ci est morte en couche et Gustave prendra la charge de sa nièce nommée Caroline. Grâce à l’héritage de son père, il put vivre de ses rentes et se consacrer à l’écriture, vous pouvez consulter ici des livres de Gustave Flaubert.

A partir de 1851, il se lance dans les romans et a publié quelques chefs-d’oeuvre tels que Madame Bovary qui a donné naissance au bovarysme ou encore L’Education sentimentale.

Même si ses oeuvres témoignaient surtout du mouvement réaliste, Gustave Flaubert s’est aussi laissé emporté par le romantisme à certains égards.

Découvrez les citations de Gustave Flaubert.

Fin de vie

Pendant l’hiver 1870-1871, Gustave et sa mère se réfugient chez sa nièce Caroline. Sa mère meurt le 6 avril 1872 puis s’ensuivit des difficultés financières à cause de la faillite de son neveu. Il dut alors vendre ses fermes et renoncer à son appartement parisien malgré une santé déclinante. Malgré cela, il continue d’écrire et de publier des ouvrages plus ou moins appréciés du public.

Durant ses dernières années, marquées par la disparition de ses amis, ses problèmes de santé et ses difficultés financières, il meurt soudainement à Canteleu, le 8 mai 1880 à la suite d’une hémorragie cérébrale. Il est enterré le 11 mai 1880au cimetière monumental de Rouen.

Découvrez aussi les belles citations d’amour.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *