Charles Nodier, un auteur romantique

Charles Nodier, de son nom complet Jean-Charles-Emmanuel Nodier est l’un des personnages précurseurs du mouvement romantique en France. Il est romancier et auteur de plusieurs œuvres littéraires. Il est également membre de l’Académie française.

Naissance et famille

Les parents de Charles Nodier sont Antoine-Mechior Nodier et Suzanne Paris. Cette dernière est la servante de la maison et donne naissance à Charles Nodier le 29 avril 1780. Nodier n’est reconnu légitimement comme le fils d’Antoine-Mechior qu’à l’âge de 11 ans, lorsque ses parents parviennent finalement à se marier. Le petit garçon est un passionné de langues ainsi que de botanique et de géologie.

En 1793, il approfondit ses connaissances en botanique, en entomologie et en minéralogie.

En 1821, il participe à la rédaction d’un ouvrage sur la faune, la flore et la géologie propres aux côtes de la France et celles de l’Angleterre.

En 1797, il fonde les Philadelphes, une société secrète avec l’aide de quelques amis.

Ses débuts dans la littérature

Nodier commence à écrire lorsqu’il tient le poste de bibliothécaire adjoint à l’école centrale du Doubs, à partir de 1798. Il quittera son poste pour un temps. Durant cette période, il fait éditer l’un de ses premiers recueils par les Philadelphes. Il s’intitule Essais littéraires par une société de jeunes gens.

Une autre œuvre s’ensuivra, Bulletin politique et littéraire de Doubs. En 1801, il est l’auteur des Pensées de Shakespeare, puis rédige son premier roman intitulé Stella ou les proscrits qui paraît l’année suivante.

A cause de son ouvrage intitulé La Napoléone, une critique à l’encontre du Premier Consul, il est emprisonné et est relâché le 26 janvier 1804. Durant plusieurs années, il passera de la ville de Paris, à celle de Trieste, puis découvre l’Ecosse.

Charles Nodier

Charles Nodier

Le Cénacle

Nodier devient bibliothécaire du comte d’Artois en janvier 1824 et s’installe à l’Arsenal avec sa famille. Il y crée un salon littéraire appelé « le Cénacle ». Il y institut le romantisme français aux côtés de grands auteurs tels qu’Alexandre Dumas qui en parlera plus tard.

Il poursuit en même temps la parution de ses œuvres dont plusieurs contes fantastiques tels que L’Histoire du roi de Bohême et de ses sept châteaux qui paraît en 1830.

Le 17 octobre 1833, il parvient à se faire élire à la tête de l’Académie française après avoir échoué à deux reprises. Il succède à Jean-Louis Laya. La même année, il crée la librairie le Bulletin du bibliophile qu’il approvisionne régulièrement de ses notices jusqu’aux derniers mois qui précèdent sa mort.

Il décède à Paris, le 27 janvier 1844 en étant entouré de sa famille. Son corps repose au cimetière du Père-Lachaise.

Vie de famille

Nodier se marie avec Désirée Charve le 31 août 1808 à Dole. Le couple aura deux enfants, Marie-Antoinette-Elisabeth et Amédée.

Découvrez aussi des belles Citations amour et des  Proverbes sur l’amour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *