Alphonse de Lamartine, une des grandes figures du romantisme

Alphonse de Lamartine est né le 21 octobre 1790 à Mâcon et est mort le 28 février 1869 à Paris. C’est un romancier, un poète, un dramaturge et un homme politique français. Il figure parmi les plus grands écrivains du romantisme en France.

Biographie

De son nom complet Alphonse Marie Louis de Prat de Lamartine est le fils de Pierre de Lamartine et d’Alix des Roys. Il a vécu les 10 premières années de sa vie à Milly. Cette vie de campagne, passée auprès de sa mère, de ses sœurs et de l’abbé Dumont l’a rapproché de la nature et lui a permis de développer une grande ferveur religieuse.

Il a ensuite fait sa scolarité au collège de Belley, aujourd’hui renommé Institution Lamartine ou lycée de Lamartine. Pendant ses années d’études, il a pris l’habitude de lire Horace, Chateaubriand ou encore Virgile.

A son retour à Milly, il commence à écrire des poèmes en s’inspirant des poèmes d’Ossian.

Entre 1811-1812, il part en Italie suite à un échec sentimental. En parallèle, il écrit ses premières élégies et s’essaie à la tragédie.

Alphonse de Lamartine

Alphonse de Lamartine

Quelques liens : 

Carrière professionnelle

En 1812, il est élu maire de Milly puis en 1814, il travaille en tant que garde du corps de Louis XVIII. Il démissionne de ce poste en 1815 et retourne vivre à Milly en adoptant une vie de gentleman campagnard.

Après son mariage, il devient attaché d’ambassade à Naples. En 1825, il est secrétaire d’ambassade à Florence et demande alors à occuper la fonction de ministre de France ce qui lui fut refusé. En 1833, il est élu député, poste qu’il garde jusqu’en 1851.

En parallèle avec ses postes politiques, il continue d’écrire et de publier les œuvres comme La Mort de Socrate, Les Nouvelles Méditations poétiques, Le Dernier chant du pèlerinage d’Harold, …

Le romantisme

Ses poèmes étaient appréciés par son lyrisme et la sensibilité dont il fait prive à travers ses vers.

Lamartine a été très respecté de ses contemporains et surtout des auteurs romantiques de même génération que lui tels que Victor Hugo, Saint-Beuve et Nodier.

Alphonse de Lamartine

Les grands auteurs romantiques

Vie privée

Durant son voyage en Italie, entre 1811-1812, il rencontre une jeune Napolitaine qui lui inspire son ouvrage intitulé Graziella.

En 1816, il part à Aix-les-Bains où il rencontre Julie Charles, une femme mariée atteinte de phtisie. Ils entament une idylle qui dura jusqu’à la mort de la jeune femme en 1817. Alphonse de Lamartine a beaucoup été chagriné par cette perte et ce sentiment lui inspira son recueil intitulé Méditations poétiques publié en 1820.

Grâce au succès de cet ouvrage, il put épouser Mary-Ann Birch. Leur fille Julia naît en 1822 puis meurt en 1832.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *