Alexandre Dumas, un auteur romantique

 

Alexandre Dumas, aussi appelé Alexandre Dumas père, pour ne pas confondre avec son fils, est né le 24 juillet 1802 à Villers-Cotterêts, dans l’Aisne. Il est mort le 5 décembre 1870 à Puys situé à proximité de Dieppe, en seine-Maritime. C’est un écrivain français réputé du 19ème siècle et du romantisme français.

Biographie

Alexandre Dumas est le fils du mulâtre Thomas Alexandre Davy de La Pailleterie, originaire de Saint-Domingue (actuellement Haiti) et de Marie-Louise-Elisabeth Labouret.

Il intègre le collège de l’abbé Grégoire à Villers-Cotterêts à l’âge de 9 ans et y reste jusqu’en 1913. Il y reçut les bases de l’instruction primaire, mais rien de plus. A 13 ans, il ne savait rien d’autre que les lectures bibliques, les récits mythologiques et l’histoire naturelle de Buffon, de Robinson Crusoé et des Contes des mille et une nuits. Malgré ce peu de connaissance, il était très doué pour la calligraphie.

Paris

Alexandre Dumas quitte Villers en 1822 et part pour Paris avec tout juste 53 francs en poche. Il voulait laisser derrière lui la pauvreté ainsi que les humiliations que sa mère et lui subissaient depuis la mort du général et de son grand-père maternel.

A Paris, il est d’abord embauché en tant que clerc de notaire puis, grâce à la protection du général Foy, trouve un poste dans les bureaux du secrétariat du duc d’Orléans. Il put enfin faire venir sa mère auprès de lui.

Un homme à femmes

Alexandre Dumas est un homme à femmes qui a eu de nombreuses liaisons ainsi que de nombreux enfants naturels hors-mariage. C’est le cas de son fils, Alexandre Dumas, né le 27 juillet 1824 de sa liaison avec Laure Labay. Dumas ne le reconnut que le 17 mars 1831, soit quelques jours après la naissance de Marie-Alexandrine, née le 5 mars 1831 de sa liaison avec Belle Kreilssamer.

En février 1840, il épouse Ida Ferrier et le couple s’installe à Florence. Dumas continue toutefois d’avoir des liaisons et au moins deux enfants naturels en sont issus à savoir Micaëlla-Clélie-Josepha-Elisabeth Cordier, née en 1860 à la suite de sa liaison avec Emélie Cordier et Henry Bauër, né en 1851 et issu de sa liaison avec Anne Bauër.

Alexandre Dumas

la vie d'Alexandre Dumas

 

Sa carrière littéraire

Alexandre Dumas a découvert la poésie moderne grâce à Adolphe de Leuven. Les deux amis ont également écrit ensemble, mais leurs premiers textes ont tous été refusés.

En 1824 paraît leur premier ouvrage à succès intitulé La Chasse et l’Amour. C’est aussi à cette époque qu’il découvre les Romantiques et qu’il commença à aller au théâtre.

En 1828 sort son premier drame historique intitulé Henri III et sa cour. La pièce a été présentée à la Comédie-Française et fut un grand succès.

La célébrité vint alors à lui ainsi que la fortune, mais il dépensait son argent sans compter. Ruiné, il se força à écrire une grande quantité de pièces, mais elles furent toutes médiocres au point de lasser son public. Il se mit alors à écrire des romans-feuilletons pour lesquels il était payé 3 francs la ligne.

Sur la majorité de ses ouvrages, il a été aidé par des « nègres » dont le plus fidèle était Auguste Maquet.

En 1844, son succès était à son summum et Dumas gagnait dans les 1 500 francs par an. Il acquiert un terrain à Port-Marly et fait construite le « château de Monte-Cristo ». Deux ans plus tard, il fait construire son propre théâtre à Paris qu’il baptise « Théâtre-historique ». L’établissement est inauguré en 1847, accueille de nombreuses pièces puis fait faillite en 1850. Ruiné par cette perte, il dut vendre son château, mais cela n’a pas suffi pour rembourser tous ses créanciers. Il s’exile alors en Belgique pendant un certain temps pour fuir ses dettes.

En 1860, il vend ses biens pour pouvoir acheter des armes destinées à l’armée de Garibaldi qui était un de ses amis. Quand ce dernier entre à Naples, Dumas se trouve à ses côtés.

En 1861 jusqu’en 1864, il se retrouve au poste de Directeur des fouilles et des musées. Il dut démissionner de son poste suite au mécontentement des Napolitains qui ne voulaient pas d’un étranger à ce poste. Il rentre alors en France. Malgré cette parenthèse dans sa vie, Dumas n’a jamais cessé d’écrire.

Suite à un accident vasculaire survenu en septembre 1870, il se retrouve à demi paralysé. Il part vivre dans la villa de son fils située à Puys, un quartier balnéaire à Dieppe. Il y décède le 5 décembre 1870.

Découvrez aussi des belles Citations amour et des  Proverbes sur l’amour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *